09 52 88 59 62 - crenpdc@hotmail.fr

Quoi de neuf ?

21/06/2017 : COURSES au CROISE LAROCHE

2017 invitation courses à poney (galop)poneys club

Les clubs de la région sont invités à faire parictiper leurs cavaliers à des courses de poneys montés ou attelés le lundi 3 juillet ; inscriptions gratuites avant le 27 Juin

20/06/2017 : Manifestations à venir des 24 et 25 Juin :

  • CSO Amateur (finales CRE) à Sancourt, CSO Club et Poney à Strazeele, CSO Club à Béthune
  • Dressage amateur et Club à Spycker
  • Endurance Amateur, Club et JC à Aubin St Vaast
  • Endurance Attelée à Cobrieux
  • TREC à Trélon

 

29/05/2017 : voici le document de Facturation aides CRE Amateur Team Jardy 2017

11/05/2017 : Open de France : club de Duisans  cherche  1 ou 2 cavaliers de la région pour former une équipe CSO club 3. Tél : Caroline Lyleire au  06.85.22.42.06

17/03/2017:  L’Europe et la filière équine

Nous vous avions parlé dans notre  dernier bulletin  mensuel , de  l’appel , lors du Salon de l’Agriculture, des  présidents des maisons mères (dont la FFE)   et  des organisations des secteurs de la Filière Equine (dont le GHN et le SNETE)  pour un appel conjoint au retour de la TVA à taux réduit.
Le 14 Mars , le  Parlement européen,  à la quasi unanimité, a adopté une résolution , dont voici quelques articles :

  1. constate que les équidés sont de plus en plus utilisés à des fins éducatives, sportives, thérapeutiques et récréatives sur des exploitations agricoles par les agriculteurs souhaitant diversifier leurs activités et leurs revenus, et souligne que la présence d’équidés favorise la multifonctionnalité de l’exploitation agricole, ce qui est de nature à stimuler l’emploi dans les zones rurales et contribue au développement des relations villes-campagnes, à l’aménagement et au maillage du territoire;
  2. demande que la filière des équidés, qui contribue de manière significative aux objectifs généraux et stratégiques de l’Union, soit mieux reconnue au niveau européen, de même que ses bienfaits pour l’économie rurale, et qu’elle soit davantage intégrée dans les différents dispositifs de la PAC, dont les aides directes du premier pilier et celles du second pilier;
  3. souligne qu’un régime fiscal juste, adapté aux besoins différents de chaque État membre et permettant aux éleveurs professionnels d’équidés de dégager les recettes nécessaires au maintien de l’activité économique des fermes équestres européennes, reste à mettre en place;
  4. fait observer qu’un régime fiscal plus équitable pour la filière équine permettrait d’instaurer des conditions de concurrence identiques dans le secteur et d’accroître la transparence des activités dans le secteur du cheval et donc de lutter contre la fraude et les zones d’économie grise, et permettrait aux éleveurs professionnels de chevaux de bénéficier des rentrées nécessaires à la préservation de leur activité économique;
  5. considère qu’une clarification de la législation sur la TVA applicable à la filière équine sera nécessaire à l’occasion de la prochaine révision de la directive TVA afin de contribuer à un développement de la filière cheval favorable à la croissance et à l’emploi;
  6. demande à la Commission européenne d’agir en vue d’offrir aux États membres une plus grande flexibilité dans la mise en place d’un taux de TVA réduit pour toutes les activités de la filière et estime que cette clarification devrait permettre de disposer d’un cadre harmonisé, sûr et adapté, de taux réduits de TVA, en laissant suffisamment de souplesse aux États membres au sein de leur politique fiscale;
  7. charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil et à la Commission.

En effet,  rien n’est gagné : il faut encore  que  cela se concrétise  par des décisions du Conseil et des Commissions ad hoc, et ce n’est pas une « mince affaire ». Les fondations de l’édifice existent : merci à tous ceux qui vont continuer à le construire !

Voir l’ensemble de la Résolution du 14 Mars